1953 pour le texte et 1979 pour les illustrations (donc après la mort de l'auteur)

l_enfant_et_la_rivi_reL'histoire : Pascalet vit en Provence et est attiré par la rivière. Pourtant, il est interdit de s'en approcher. Mais s'il avait obéi, il n'aurait jamais rencontré Gasco.

Notre avis : Pour une fois, nous apprécions la justesse du commentaire qui accompagne le résumé de la quatrième de couverture de l'édition folio junior. Nous nous empressons par conséquent de le citer : "L'histoire d'une amitié merveilleuse, d'une initiation à la beauté de la nature sauvage. Un magnifique roman qui chante la poésie et la magie de la Provence."
La prose est poétique et les illustrations permettent d'approfondir la découverte de la nature en servant de documentaire. Les représentations ne sont pas redondantes du texte : elles informent en présentant les oiseaux, les feuilles, les poissons etc. L'oeuvre est un parcours à travers la nature grâce à la narration et aux illustrations. Deux approches qui se complètent agréablement.
Bilan : A lire au bord d'une rivière ou près de feu. Ou bien dans le métro pour s'échapper. Une escapade nécessaire pour ceux qui manquent d'air, qui étouffent et qui veulent respirer, inspirer, s'inspirer.
Evidemment pour les amateurs de scènes d'actions et pour ceux qui ont la hantise des descriptions, passez votre chemin (ou plutôt votre regard).