[Anastasia Krupnik, 1979], traduit par Agnès Desarthe, L'école des loisirs, "Neuf", 1996.

Anastasia_Krupnik___crit_par_Lois_LowryL'histoire : Anastasia a dix ans. Elle aime certaines choses et en déteste d'autres. Mais parfois, les choses aimées deviennent les choses détestées et inversement. Pour comprendre ses pensées, elle les écrit dans son cahier.

Notre avis : L'auteur est connue pour son magnifique roman Le passeur (l'école des loisirs, "Médium) dont nous conseillons fortement la lecture. Nous redoutions d'être déçu par un autre roman. Cela n'a pas été le cas ! Ce roman n'est pas du même genre que Le passeur. Les deux créations n'ont aucun point commun. Et cette histoire est une réussite ! Le personnage principal est très attachant. Les autres personnages sont tous individualisés. La narration est drôle, en mouvement et énergique. Les listes qui ponctuent les chapitres donnent de la vivacité et montrent une originalité (rappelons que le texte a été écrit en 1979 : les innovations typographiques éclosaient). L'intrigue est simple et représente la vie.
Bilan : un roman qui donne envie de découvrir les autres tomes de la série.

Mirabilia.