15 août 2008

La sorcière de Venise, écrit par Andrea Molesini

[Quando ai veneziani crebbe la coda], traduit de l'italien par Diane Ménard, l'école des loisirs, "Maximax", 1994. L'histoire : La sorcière Befana qui apporte des cadeaux aux enfants sages et du charbon aux vilains a des ennuis dûs à sa consommation excessive d'alcool... De nombreux dégâts en résultent. Notre avis : Cette histoire est drôle. Les péripéties sont originales et les situations désopilantes. Les images sont recherchées, bien trouvées, et très justement employées. Bilan : un conte savoureux, drôle et fin.... [Lire la suite]

15 août 2008

Tête à rap, écrit par Marie-Aude Murail

L'école des loisirs, "Médium", 1994. L'histoire : Nils Hazard se trouve sur la route d'un Serial Killer. Dans cet épisode, l'étruscologue va héberger un chien, apprécier la télévision et rencontrer des dealers. Toute cela, sur un air de rap. Notre avis : Merci ! Voilà ce que nous souhaitons crier comme commentaire. Les livres écrits par Marie-Aude Murail sont exceptionnels. Mais pas seulement. Ils appartiennent à cette très rare catégorie des livres qui nous inspirent de la confiance. Expliquons : Marie-Aude Murail est un... [Lire la suite]
Posté par Titoudou à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 août 2008

Petits contes comme autrefois... ou presque, écrit par Gérard Hubert-Richou

Lire c'est partir, 1999. Les histoires : Les personnages connus des contes sont retournés et malmenés dans des intrigues farfelues et biscornues. Notre avis : L'auteur a créé des contes détournés réussis. Drôles, les histoires sont appréciées pour leur originalité et leur brièveté. De nombreux clins d'oeil sont présents grâce à des références à la culture du lecteur : on retrouve avec plaisir La fontaine, les génériques de dessins animés (cette référence intertextuelle a-t-elle été voulue ou est-ce une simple interprétation de notre... [Lire la suite]
Posté par Titoudou à 16:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
14 août 2008

Anastasia connaît la réponse, écrit par Lois Lowry

[Anastasia has the Answers !, 1986], traduit de l'américain par Agnès Desarthe, l'école des loisirs, "Maximax", 1999. L'histoire : Anastasia ne parvient pas à monter à la corde en cours de gym. C'est embêtant, d'autant plus qu'elle adore sa prof de gym. Et puis il y aussi Sam, ses parents, la poésie, ses amies, ses progrès pour devenir journaliste et ses interrogations sur le célibat des femmes adultes. Notre avis : Nous avions déjà énormément apprécié le premier volume de la série. Et cet épisode nous a encore comblés ! Les... [Lire la suite]
13 août 2008

Pas de mauvaises graines pour Noé, écrit par Freddy Woets

Hachette, Le Livre de Poche, Jeunesse, 1999. L'histoire : Noé est sur Terre et ses amis animaux qui viennent d'une autre dimension ont des soucis. Castorabul a été enlevé. Et bientôt, d'autres animaux de la terre disparaîssent. Notre avis : La première phrase de notre résumé nous aurait bien aidé avant notre lecture car ce roman est une suite et l'intrigue commence directement. Donc, il est un peu difficile de s'y retrouver au début. C'est dommage et cela montre aussi quelques défaillances. Le genre est d'ailleurs assez complexe et... [Lire la suite]
Posté par Titoudou à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 août 2008

L'oasis d'Aïcha, écrit par Achmy Halley

Illustrations de Dominique Corbasson, Syros, "Un jardin se crée", 1996. L'histoire : Soraya aime parler avec sa mamie Aïcha. Elle la regarde préparer le couscous et visualise des paysages décrits par la grand-mère. Notre avis : Ce texte est magnifique. L'histoire est attachante et émouvante. Les situations décrites en peu de mots sont précises et, en quelques pages, nous sommes capables de visualiser le désert et les chameaux, de sentir le couscous, de nous perdre dans les yeux de la grand-mère et de ressentir les... [Lire la suite]
Posté par Titoudou à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 août 2008

Super Manolito, écrit par Elvira Lindo

[Pobre Manolito, 1995], illustré par Emilio Urberuaga, traduit de l'espagnol par Virginia Lopez-Ballesteros et Olivier Malthet, Gallimard Jeunesse, "Folio Junior", 1998. L'histoire : Manolito a huit ans, des copains, un petit frère qu'il surnomme Bêta, une mère qui le gronde, un grand-père qu'il aime bien, une institutrice horrible, et, surtout... des tas d'aventures à raconter. Notre avis : Manolito nous raconte sa vie. Il nous interpelle parfois mais pas trop souvent. L'équilibre est juste. Ce personnage représente un... [Lire la suite]
12 août 2008

C'est pas juste, écrit par Susie Morgenstern

ou les déboires d'une petite fille entreprenante, L'école des loisirs, 1990. L'histoire : Voici une petite fille dont la tête est remplie d'idées pour gagner de l'argent ! Notre avis : Quelle étrange héroïne ! Elle exagère, agace, fait n'importe quoi et rappelle ainsi Fifi Brindacier. Mais, Charlotte ne possède aucun pouvoir si ce n'est son intelligence. Parfois peste, parfois attendrissante, l'héroïne a une personnalité bien affirmée. Elle réalise les pires rêves, met en place des projets extravagants et... ressemble à une vraie... [Lire la suite]
12 août 2008

La maison des Quatre-Vents, écrit par Colette Vivier

[1945], revu et corrigé par André Duval, le fils de l'auteur, illustré par Serge Bloch, Casterman, "Romans, Dix & Plus", 2000. L'histoire : C'est la Seconde Guerre Mondiale. Les français survivent et tentent de vivre. Certains collaborent, d'autres résistent. Michel, un petit garçon, et d'autres jeunes gens vont résister. Notre avis : Quelques informations supplémentaires sont livrées par l'éditeur. Ce roman serait le premier roman pour la jeunesse sur les années de guerre et l'auteur "a très largement contribué à... [Lire la suite]
Posté par Titoudou à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 août 2008

La petite annonce, écrit par Brigitte Peskine

L'école des loisirs, "Neuf", 1993. L'histoire : Jérôme ne veut pas passer ses vacances tout seul avec son père. Il décide donc de passer une petite annonce pour trouver une femme avec laquelle son père et lui pourraient profiter du mois d'août. Notre avis : L'idée est astucieuse et audacieuse. Le roman est très bien écrit. Le personnage principal possède un riche portrait : ses tourments et ses envies ne sont pas stéréotypés, son intériorité est très développée et le roman en ressort grandi. Les autres personnages,... [Lire la suite]
Posté par Titoudou à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,