[War Horse, 1982], traduit en 1986 par André Dupuis, illustré par François Place en 2004, Gallimard Jeunesse, 2004.

Précision de la quatrième de couverture : « Cette nouvelle édition, illustrée en couleurs par François Place, avec justesse et émotion, est publiée simultanément en France, en Grande-Bretagne et en Allemagne, l'année du 90e anniversaire de la Première Guerre mondiale. »

cheval_de_guerreL'histoire : Joey est séparé de sa mère très jeune. Il devient ensuite cheval de ferme. Puis, en 1914, cheval de guerre.

Notre avis : Le point de vue inédit du récit – le cheval nous raconte son histoire – est original et offre un autre regard sur la guerre, les soldats, les injustices, la souffrance et les joies de vivre. Avec simplicité, l'auteur parvient à toucher le lecteur et à le faire s'identifier à un acteur de la guerre différent du commun. Sans prendre parti pour l'un ou l'autre des camps, le texte incite à la réflexion. Les illustrations de François Place sont émouvantes et le talent du dessinateur montre bien que les textes illustrés ne sont pas réservés aux plus jeunes.

Bilan : un récit devenu classique qui, avec une focalisation originale, décrit avec justesse la guerre et ses conséquences, tout en montrant l'importance de la vie.

Mirabilia.