L'école des loisirs, "Médium", 1999.

sale_gamineL'histoire : Marguerite est réveillée en pleine nuit par une gamine en robe légère et en souliers. Pourtant, il fait très froid dehors. Et la gamine dit que son père segros_logo_Coup_de_coeur meurt. Marguerite ne va pas pouvoir se recoucher sans se débarasser de cette fillette.

Notre avis : Quel roman palpitant ! Le lecteur est tenu en haleine jusqu'à la dernière ligne !
D'abord, nous rencontrons un personnage atypique et adulte, ce qui est rare et audacieux. Ensuite, la gamine est très agaçante, ce qui bouleverse les habitudes où, dans les livres pour les jeunes, les enfants sont souvent des anges, ou s'ils ne le sont pas, c'est parce qu'ils ont une très bonne excuse et que finalement, au fond, ils sont adorables. Dans ce roman, non. Les stéréotypes disparaissent. Ensuite, l'intrigue est inattendue. Saugrenue, elle prend le lecteur au dépourvu et l'embarque dans une histoire incroyable autant qu'invraisemblable mais au combien intéressante et bouleversante ! Enfin, le roman en tant que livre issu d'une création d'un auteur est mis en scène et nous apprécions ces jeux entre réalité, fiction, invention et compétences de lectures.
Bilan : un roman original dont l'intrigue nous capte dès le début jusqu'à la dernière page où nous souhaitons immédiatement le relire ou inventer la suite. Un coup de coeur !

Mirabilia.