L'école des loisirs, "Médium", 2008.

tout_ira_bienL'histoire : Abel s'est drogué. Trop. Maintenant, à 17 ans, il est en désintoxication.

Notre avis : Les récits se suivent un chapitre sur deux : un est dédié au présent, la désintoxication, et l'autre relate les faits passés, la vie d'Abel "avant". Avant d'avoir touché à la drogue, avant d'avoir rencontré ceux qui lui ont fait connaître ce goût inoubliable et qui sont aussi d'inoubliables amis, avant que sa vie bascule.
Les chapitres sont courts et la descendre aux enfers est rapide est brutale. Les mots de la souffrance du personnage sont des cris. Des cris de haine et aussi de cris qui prouvent qu'il est en vie.
Bilan : un roman qui montre un contre exemple, il vaut mieux ne pas commencer.

Mirabilia.