L'école des loisirs, "Médium", 2009.

Papa_et_maman_sont_dans_un_bateauL'histoire : La famille Doinel a bien des soucis. Le père, Marc, directeur d'une entreprise doit affronter un petit jeune qui souhaite tout modifier dans sa boîte. La mère, Nadine, institutrice d'une classe de maternelle, a du mal à accepter les nouvelles théories de l'IUFM. Charlie, la fille aux allures de garçon, préfère le monde des mangas à celui de la réalité. Esteban, le fils, est trop petit et se fait embêter à l'école. Mais tous ont un rêve commun : celui d'une yourte mongole.

Notre avis : Voici un roman qui affirme encore une fois que le talent de l'auteur est grand. La construction de ce récit est sans défaut et accapare le lecteur du début à la fin. Les personnages sont loin d'être des caricatures. Leur réalisme est touchant et nous n'avons su nous résoudre à avoir une préférence.
Certes, certains diront qu'il s'agit encore d'une peinture d'une famille d'une classe sociale élevée. Oui, mais le sujet abordé ici est rare, surtout dans les romans destinés à la jeunesse : la déprime. Et l'on ne peut lire ce roman sans éprouver les mêmes doutes sur la vie que les personnages.
L'humour est toutefois présent pour nous remonter le moral et nous savions que l'auteur, qui est contre les dénouements malheureux, ne nous abondonnerait pas à notre triste sort.
Pour ceux qui connaissent bien les romans de l'auteur, sachez que vous aurez quelques surprises intertextuelles. Pour les autres, d'autres références sont visibles, à vous de savoir les dénicher.
L'auteur nous comble aussi en critiquant au passage quelques institutions, qui semblent si intouchables d'ordinaire dans les romans pour la jeunesse.
Bilan : Innovation ! innovation ! innovation ! Ce roman inquiète et amuse, crispe et fait sourire... comme la vie.

Mirabilia