[Midnighters, 2, Touching Darkness, 2004], traduit par Guillaume Fournier, Pocket Jeunesse, 2009.

l__treinte_des_t_n_bresL'histoire : Les Midnighters continuent de vivre dans l'heure bleue et tentent de comprendre la logique de cet événement. Ils vont aussi découvrir qu'ils ne sont pas les seuls humains à être présents à minuit. Et durant ces périodes, les Darklings représentent toujours une menace.

Notre avis : Suite du tome 1, cet épisode reprend le suspense là où il avait été laissé. Nous plongeons rapidement dans l'intrigue et les rappels, nécessaires et coutumiers, ne sont ni trop présents ni trop flous. Ainsi, nous nous immergeons rapidement. Les personnages sont de plus en plus caractérisés et individualisés : nous les suivons donc avec intérêt puisque nous continuons à les découvrir. Les mystères se révèlent au fur et à mesure de l'intrigue. Et le dénouement nous laisse en attente de la suite.
Pourtant, quelques longueurs sont encore présentes. Le tome 1 nous avait laissés un sentiment de lenteur, qui se confirme dans ce tome : les événements se déroulent lentement et les mystères sont trop peu révélés. Ainsi, le suspense et le désir de vouloir savoir se transforment petit à petit en ennui passager.
Certes, nous lirons la suite, mais nous nous sentons moins captivés, d'autant que l'intrigue ne nous a pas trop surpris.
Nous regrettons aussi que le roman ne nous incite ni au rêve, ni à la réflexion.
Avis aux peureux du tome 1, les araignées sont encore présentes !
Bilan : un tome 2 avec quelques longueurs mais qui distrait le temps de la lecture.

Mirabilia