Hachette Jeunesse, « Le Livre de Poche », 2009.

la_mal_dictionL'histoire : 1243. Il se passe des événements étranges chez les habitants de la Sainte Chapelle. Des inscriptions qui semblent diaboliques s'inscrivent sur les murs de quelques maisons et quelques personnes sont ensuite victimes de malédiction. Colin tente d'éclaircir le mystère.

Notre avis : Voici un roman très « dans les normes ».
L'Histoire offre un cadre idéal pour un roman pédagogique. En effet, sous prétexte de divertir par une intrigue à suspense, ce roman apprend au lecteur des informations. Apprentissages multiples sont ainsi offerts : latin, vie quotidienne du XIIIème siècle, langage de l'époque, etc. Mais nous ne sommes pas dupes et la lecture est lassante car les informations didactiques sont trop présentes, trop nombreuses, trop redondantes. Trop.
L'intrigue policière est plutôt bien construite. En proposant des hypothèses de solution, les personnages nous égarent. Les nombreux personnages qui ont chacun des secrets laissent le lecteur imaginer différentes fins. Et lorsque, enfin, après de nombreuses pages, les secrets de chacun sont tour à tour dévoilés... nous sommes soulagés que ce soit enfin fini ! À trop vouloir laisser du suspense, l'auteur gâche l'intensité de la lecture.
Bilan : un roman très pédagogique qui en devient lassant.

Mirabilia