Glenat, Drugstrore, « L'Echo des Savanes », 2008.

la_bible_des_sales_blaguesLes blagues : Salaces, sexuelles, pornographiques, scatophiles, etc. De l'humour noir, jaune, de toutes les couleurs, cracra et dégoûtant.

Notre avis : Que ceux qui critiquent ne trouvent rien à redire : ceux qui cherchent de telles blagues seront satisfaits. Point. Nul ne sert de critiquer. Ceux qui n'aiment pas le principe n'ont qu'à s'en détourner. Ceux qui apprécient l'humour qui fait sourire difficilement ou rire franchement aimeront cette bande dessinée (compilation de trois albums).
Le sexe est la thématique dominante mais quelques variations sont aussi insérées : travail, relations de couple, vieillesse, différences, etc. Nous pensions que nous tournerions en rond à force d'avoir des blagues autour du même sujet, mais il n'en est rien. L'auteur est imaginatif et nous surprend à de nombreuses reprises. Les illustrations servent à enrichir le propos : les visages sont laids, les traits sont appuyés et le dessin est savamment étudié pour donner l'impression de saleté.
Le sale est ce qui domine dans toute la bande dessinée et le titre est alors très adéquat. Seule la typographie est un peu trop exagérée selon nous : il est parfois difficile de tout lire au premier coup d'œil.
Bilan : Ceux qui aiment les blagues sexuelles et assez cradounettes se réjouiront de lire cette bande dessinée, aux blagues variées et aux dessins pertinents.

Mirabilia