[The Graveyard Book, 2008], traduit par Valérie Le Plouhinec, illustré par Dave McKean, Albin Michel, « Wiz », 2009.

l__trange_vieL'histoire : Le Jack a tué toute la famille, comme il le devait. Toute ? Un petit garçon a échappé au tueur. Rampant en dehors de la maison, il rencontre ceux qui seront ses parents. Aimants et attentionnées, ils sont des parents exemplaires. Seulement, ils ont une particularité : ils sont morts. Ainsi, celui qui sera nommé Nobody Owens va être éduqué dans un cimetière, sous la menace toujours présente du Jack.

Notre avis : Voici un concept très original ! La réalité et le merveilleux se mêlent dans ce roman fantastique avec un glissement naturel et agréable. Les personnages offrent une galerie de portraits très sympathiques : issus d'époques et de lieux différents, ils permettent au lecteur de voyager et de rencontrer de multiples figures, qui séduisent et donnent un possible d'identification.
L'histoire est aussi construite de manière originale. Les premiers chapitres semblent se présenter comme des épisodes clos. Chacun divertit, émeut et permet d'apprécier le récit par une entrée spécifique. Pourtant, tous s'assemblent aussi pour former un ensemble cohérent. Cette réunion des éléments éblouit alors : la construction est en effet issue d'une architecture particulièrement bien réfléchie.
Les illustrations, véritables œuvres graphiques, sont très réussies et accompagnent magnifiquement le roman. Il est d'ailleurs regrettable qu'elles ne soient pas permanentes. Poétiques et mystérieuses, elles restent fidèles au récit tout en offrant une dimension nouvelle et un autre champ de lecture.
Bilan : une œuvre particulièrement bien réussie. Voici un roman fantastique qui se distingue par son originalité. Nous en remercions l'auteur.

Mirabilia