[Girl, 15 Flirting for England], 2007, traduit par Laetitia Devaux, Gallimard Jeunesse, « Scripto », 2008.

15_ansL’histoire : Jess va recevoir un correspond français. Un garçon ! Sera-t-il à la hauteur de ses espérances ?

Notre avis : Ce roman appartient aux livres de chick-lit. Habituellement,
l’intrigue ressemble à celle de ses prédécesseurs et le dénouement se devine. Ici, nous retrouvons quelques caractéristiques des romans destinés aux jeunes filles : histoires d’amour, relation difficile avec les parents et potins entre copains. Mais Sue Limb nous a étonnés ! La focalisation est interne à la troisième personne, ce qui ajoute un peu de profondeur au récit. L’auteur a aussi su éviter les clichés les plus énormes comme les parents caricaturaux (quoiqu’ils le sont tout de même un peu) et les typiques scènes se déroulant en cours. Bien que la fin se devine un peu, quelques surprises restent présentes. Ce qui différencie vraiment ce roman des autres est l’intrusion originale du registre comique. D’ordinaire, le comique des livres de chick-lit repose sur quelques gags de situation et rarement sur les jeux de mots. Ici, ces jeux sont permanents et la lecture est ainsi rendue dynamique.
Bilan : un bon roman de chick-lit.

Mirabilia