[Fairest, 2006], traduit par Agnès Desarthe, L'école des loisirs, « Neuf », 2008.

belle_comme_le_jourL'histoire : Aza, fille d'aubergiste, laide et timide, se retrouve propulsée à la cour du roi. Elle y rencontre le prince Ijori et la reine, une femme extrêmement belle. gros_logo_Coup_de_coeur

Notre avis : Quel auteur de talent ! Gail Carson Levine nous avait impressionnés avec Ella l'ensorcelée, un magnifique conte modernisé et romancé, inspiré de l'histoire de Cendrillon. Ici, Blanche Neige est le conte que nous retrouvons. Qu'il est agréable de savourer l'écriture dynamique et coulante de notre auteur !
Le conte est présent mais il est modernisé, détourné, retourné et sublimé ! Nous suivons avec un grand plaisir notre laide héroïne jusqu'au dénouement. Le plaisir d'anticipation est très intense et l'intertextualité sert ici le roman en bien. Nous pourrions analyser longuement ce roman d'un point de vue littéraire en multipliant les orientations : focalisation, intertextualité, construction de l'intrigue, agencement des dialogues, prolepses et analepses, champs lexicaux, insertion de la musique dans le texte, etc. Tout est sujet à exploration grâce à cet auteur talentueuse.
Ce roman est une merveille, à lire et à relire.
Bilan : Voici un grand coup de cœur pour ce conte modernisé !

Mirabilia