L'école des loisirs, « Neuf », 1997.

v_rit_L'histoire : Tous les membres de la famille vont partir en vacances. Sauf Louise. Mais il faut bien que quelqu'un s'occupe d'elle... même si elle a quatorze ans.

Notre avis : Quel roman captivant ! Nous sommes rarement tant accaparés par une intrigue, surtout lorsque seul le quotidien d'une famille est décrit. L'auteur a su emporter son lecteur dans cet univers qui reflète la réalité !
L'intrigue est simplement construite : Louise doit être avec quelqu'un. Après le portrait très savoureux d'une horrible tante – ce qui fait référence à quelques contes et à la figure emblématique de la vieille fille aigrie –, l'histoire bascule pour nous faire découvrir les naturistes.
Le suspense parvient à nous emporter et, même si nous devinons qu'il s'agit de naturistes, nous ne pouvons cesser de nous interroger sur les mystères dont les personnages nous font part.
Grâce à la variation des focalisations, l'auteur nous permet en plus de connaître différents personnages, de nous identifier à celui de notre choix ou de varier les identifications, et cela apporte aussi un brin de dynamisme supplémentaire.
Loin d'offrir un récit de propagande qui serait pour ou contre le naturisme, l'auteur nous permet de connaître plusieurs points de vue, sans jamais nous influencer pour tel ou tel discours.
Bilan : un roman dynamique, une intrigue originale, des personnages attachants : une agréable lecture !

Mirabilia