[The London Eye Mystery, 2007], traduit par Catherine Gibert, Gallimard Jeunesse, 2009.

salimL'histoire : Ted est autiste. Il perçoit les choses d'un point de vue différent des gros_logo_Coup_de_coeurautres. Lorsque le cousin Salim ne redescend pas de la roue de Londres après y être monté, Ted se sert de sa tête pour tenter de voir ce que les autres ne voient pas.

Notre avis : Ce roman est formidable !
D'abord, le personnage principal nous fait entrer dans son esprit avec une grande facilité. Certes, il voit la vie différemment mais n'est pas pour autant stupide. Au contraire ! Ses connaissances météorologiques et mathématiques lui permettront de découvrir la vérité. Voici un roman qui parvient à lutter contre les préjugés en montrant ce qu'est réellement une personne. Les autres personnages sont aussi très bien caractérisés, ce qui garantit à l'histoire une étonnante richesse.
Ensuite, l'énigme est très bien construite. Tous les indices sont présents depuis le début mais nous ne sommes parvenus à les assembler comme le fait Ted. Seule l'explication nous a permis de comprendre. L'auteur est donc parvenue à mener son mystère à la perfection. Le suspense est intense tout au long de la lecture et le dénouement n'est pas bâclé comme ce peut être le cas dans d'autres romans à révélations finales. Ici, les dernières pages captivent autant que les premières et nous avons été tristes de quitter notre personnage principal. Enfin, l'écriture est maîtrisée ! Le style de l'auteur est fluide. Le rythme intense lors des scènes à accélération ou plus lent lors des réflexions. Aucun passage n'est ennuyeux.
Bilan : un coup de cœur pour ce roman bien écrit, au héros original et au mystère captivant.

Mirabilia