L'école des loisirs, « Médium », 2009.

La_plus_belle_fille_du_mondeL'histoire : Une nouvelle arrive dans la classe : c'est la plus belle fille du monde. Pas de gros_logo_Coup_de_coeurdoute, c'est un cataclysme.

Notre avis : Ce roman est extrêmement bien réussi !
L'auteur a choisi une narratrice qui semble ordinaire : adolescente, ni moche ni belle, dans une bande d'amis, sans père, etc. Nous pourrions penser à un cliché et à un ultime roman sur l'adolescence. D'autant que l'histoire ne semble pas non plus originale au premier abord : réflexion sur la beauté et superficialité, quête d'identité, interrogations sur la famille, etc.
Et pourtant, Agnès Desarthe se distingue et nous offre un formidable roman.
D'abord, elle choisit une narratrice intéressante : Sandra se place en tant qu'auteur de son histoire et elle livre à ses lecteurs de multiples réflexions sur le métier d'écrivain. Nous pouvons déjà entendre les remarques de certains qui attaqueront l'auteur de régler ses comptes : point du tout ! Les interrogations incitent les lecteurs à mieux comprendre comment fonctionne un roman et à s'interroger sur ce qu'ils lisent. Aussi, quelques références peuvent amener à d'autres lectures.
Certains reprocheront au personnage de Sandra d'être trop mature : nous avons pris beaucoup de plaisir à suivre ses réflexions originales et ne voyons pas où est le mal d'avoir une héroïne au-dessus de nous (c'est tout le plaisir de la lecture). L'identification fonctionne donc parfaitement.
Ensuite, l'histoire n'est pas construite de manière simpliste : chronologie avec bonds dans le passé, hypothèses, digressions, etc. La narratrice manipule un peu son lecteur qui prendra plaisir à la suivre. En plus, des indications guident les lecteurs : de quoi faciliter la lecture et aussi rendre compte des situations d'énonciation.
Enfin, le ton est très bien choisi : l'humour est très présent et nous avons pris beaucoup de plaisir à la lecture ; les phrases reproduisent les pensées de la narratrice mais restent compréhensibles et jamais caricaturales, et chaque situation est véritablement bien écrite et agréable à découvrir.
Bilan : un roman drôle, bien écrit, qui aborde des problématiques adolescentes et littéraires intéressantes. Un coup de cœur !

Mirabilia