Milan, « Macadam », 2009.

satyaL'histoire : Satya aimerait aider Amos, éviter qu'il parte. Et puis, il y a Louise, qui semblerait s'intéresser à Voltaire pour ne pas dire à lui.

Notre avis : Le principe : 4 personnages ados et 4 auteurs. Cela donne quatre nouvelles dont voici la première.
Ce petit roman séduit d'abord par son format. Mince et léger, le petit livre s'emporte partout. Le témoignage semble ainsi plus intime.
Ici, les émotions de Satya sont mises en mots, saisies à l'état brut mais raffinées par la poésie. Les phrases s'enchaînent facilement et l'auteur a su retranscrire des situations réalistes où les personnages sont nombreux et où les scènes ne se suivent et ne se ressemblent pas. La logique est ici celle de la vie, de la vraisemblance, et cela fonctionne.
Bilan : une nouvelle où les émotions adolescents sont saisies avec justesse.

Mirabilia