Illustré par Olivier Balez, Gallimard Jeunesse / SNCF, « Voyage en page », 2009.

Trans_EuropaL'histoire : Lorsque le père de Léna disparaît soudainement, la jeune fille est certaine que ce n'est pas normal. Traquant les indices, elle se lance à sa poursuite.

Notre avis
: Que de suspense dans ce très court roman !
Rarement les intrigues policières sont d'une aussi grande complexité en si peu de pages. Les indices sont masqués et décelables par les lecteurs attentifs mais le dénouement reste surprenant. Le suspense reste donc à son comble jusqu'à la dernière page. En plus, l'auteur évite les passages inutiles, ce qui est fort appréciable et donne un rythme intense au récit.
Aussi, les portraits des personnages ne sont jamais caricaturés et leur richesse ajoute un véritable intérêt à l'histoire.
Les jeux à la fin de l'ouvrage sont toujours fidèles à la collection : jamais didactiques (nous regrettons que les concurrents cherchent toujours l'enjeu pédagogique), ils sont variés et divertissants.
Bilan : une énigme policière qui tient en haleine jusqu'à la fin.

Mirabilia