L'école des loisirs, « Neuf », 1997, réédité en 2000.

Le_vampire_du_CL'histoire : Jean Charles Victor a obtenu son CAPES de documentaliste et se retrouve muté dans un collège... qui n'a pas de C.D.I. Pas facile dans ces cas-là de travailler, surtout lorsque le principal n'y met pas du sien. Ce n'est pas grave : Jean Charles a la tête pleine d'idées.

Notre avis : Ce roman donne envie de retourner au collège, de sauter dans le C.D.I, de lire jusqu'à en avoir les yeux qui piquent et de vivre avec les livres, leurs univers et leur richesse. Voici une histoire qui rend vraiment honneur à la lecture !
Susie Morgenstern connaît bien les C.D.I, les profs, les rencontres et ses petites critiques sont bien trouvées et exposées avec suffisamment du distance pour ne pas choquer les âmes sensibles. Il est étonnant de voir qu'aujourd'hui, peu de choses ont changé : les questions aux écrivains sont souvent les mêmes et les principaux peuvent encore être un peu butés. Mais les têtes continuent d'être pleine d'idées, c'est bien aussi. Tant que Montreuil ne brûle pas vraiment, tout ira donc bien.
Dans ce roman, les scènes s'enchaînent et le plaisir est croissant. Le lecteur s'intéresse ainsi aux livres et à l'ambition de Jean Charles, aux amours des personnages, à leur quotidien, aux relations entre les êtres, à la vie donc. Ce roman est un souffle frais qu'il est bon de recevoir. Et ce vampire, nous aimerions qu'il y en ait dans chaque C.D.I.!
Bilan : la lecture et le livre sont honorés dans ce roman rythmé et pétillant.

Mirabilia