[Finding Violet Park, 2007], traduit par Diane Ménard, L'école des loisirs, « Médium », 2010.

Ma_rencontre_avec_Violet_ParkL'histoire : Lucas rencontre par hasard Violet Park, coincée sur une étagère. Pour être plus exact : Lucas rencontre l'urne de Violet Park et cet étrange récipient l'intrigue. Comment peut-on laisser quelqu'un passer l'éternité sur une étagère ?

Notre avis : Lucas commence son histoire et, dès le début, ce narrateur est bien bavard. Digressions, histoires enchâssées... Lucas nous emmène dans ses réflexions rythmées et nous ne pouvons plus le quitter. Il faut dire que ses raisonnements sont souvent drôles et toujours inattendus. Et puis, à l'histoire de Violet, s'ajoute et se mêle à celle de Lucas, et surtout de son père, disparu depuis de nombreuses années.
Au milieu de l'œuvre, le rythme s'intensifie et les révélations se multiplient. En effet, le récit devient progressivement enquête à indices, ce qui ajoute encore de l'intérêt à l'histoire. Au final, le dénouement captive jusqu'aux derniers mots.
Bilan : un rythme intense, des réflexions drôles, une histoire étonnante et un personnage extrêmement attachant.

Mirabilia