[Lady, My Life as a Bitch, 2001], traduit par Laetitia Devaux, Gallimard Jeunesse, « Scripto », 2002.

Lady__ma_chienne_de_vieL'histoire : Sandra profite de la vie. Elle sort avec de nombreux garçons, se moque des autres et de l'avenir et ne vit que pour profiter. Un jour, lors d'une rencontre avec un clochard, elle se retrouve transformée en chienne. Une autre vie commence.

Notre avis : Sandra est une garce : une jeune fille qui n'a aucun respect de rien et se moque de tout. En devenant chienne, elle peut enfin profiter de la vie. Le lecteur voit la vie de Lady, la chienne qu'est devenue Sandra, par son regard et l'identification fonctionne. Pourtant, Sandra et Lady sont toutes deux loin des idéaux souvent enviés. Et les interrogations soulevées par la jeune fille/chienne sont communes à chacun : ne peut-on profiter de la vie ? Doit-on travailler toute l'année au lieu de s'amuser ? Mais la famille n'est pas importante aussi ? Et les amis ?
Sandra-Lady se pose des questions et trouve des réponses. Ce roman pose brutalement ces interrogations et, loin de déstabiliser le lecteur, celles-ci incitent grandement à réfléchir.
Jusqu'à la dernière page, le dénouement reste incertain et ce suspense intense aboutit à une dernière page étonnante et bouleversante.
Bilan : un roman original qui présente un portrait très réaliste d'une jeune fille et pose de nombreuses questions.

Mirabilia