L'école des loisirs, « Théâtre », 2010.

La_rempla_anteL'histoire : Une maîtresse remplaçante arrive dans une classe et ne parvient pas à avoir gros_logo_Coup_de_coeurd'autorité. Les élèves lui parlent de début, de sexe, et lui demandent pour qui elle les prend. C'est sûr : ces élèves-là sont très intelligents.

Notre avis : L'intelligence des élèves déstabilise la maîtresse et lui fait perdre tous ses moyens. Les élèves, eux, ne cessent de jouer sur les mots, d'avoir de la réparti, d'utiliser l'absurde pour faire naître des idées et des réflexions. Ces élèves sont doués, trop peut-être pour être dociles.
Le lecteur est alors incité à réfléchir lui aussi sur les notions abordées (le début, par exemple), sur l'école, le système, l'âge adulte ou le sens de la vie. Audren ne prend pas les enfants pour des pions et nous l'en remercions. L'auteur nous offre ainsi une pièce de théâtre drôle et dynamique, que nous aimerions voir mise en scène. En effet, les effets visuels accentuent certainement les effets comiques et les silences peuvent laisser la place à la pensée.
Bilan : un coup de cœur pour cette pièce de théâtre bien écrite, drôle et philosophique.

Mirabilia