[Brave new world, 1932], traduit par Jules Castier, Pocket, 2007.

Le_meilleur_des_mondesL'histoire : Dans ce monde futur, les êtres sont prédestinés et conditionnés dès leur naissance pour obéir à ce qu'ils sont supposés devenir. Dans ce système sans faille, chacun prend du soma, vit de plaisirs et ne considère pas que l'individu existe. Mais certains êtres échappent au système. Pour autant, peuvent-ils faire renaître l'art et la vie ?

Notre avis : Ce roman très célèbre continue d'exercer son pouvoir d'incitation à la réflexion, même après de longues années. Et déjà, dans ce court laps de temps, des changements montrent que l'auteur avait vu juste. Les Hommes iront-ils jusque là ?
Pour montrer l'aboutissement à éviter et les questions à se poser, l'auteur a su trouver les mots pour montrer cette société futuriste et a choisi l'objectivité et l'absence de parti pris pour laisser le lecteur réfléchir.
Ainsi, il n'y a pas de personnage auquel s'identifier : le lecteur suit des scènes, reconstruit la chronologie, tente de comprendre ce qui s'est passé entre son époque et celle décrite et s'interroge, naturellement.
Ce roman qui ne se raconte pas doit impérativement être lu pour envisager l'avenir intelligemment.
Bilan : un classique indispensable.

Mirabilia