[The Declaration, Anna's Story, 2007], traduit par Nathalie Peronny, Naïve, 2007.

La_d_claration__L_histoire_d_AnnaL'histoire : Anna est une Surplus : elle ne devrait pas exister puisque personne ne doitgros_logo_Coup_de_coeur plus avoir d'enfant désormais. Elle doit donc payer la dette de ses parents et se rendre Utile.

Notre avis : Nous avions déjà lu la suite, La résistance, L'histoire de Peter. Il est étrange de lire les tomes dans le désordre mais le plaisir peut être présent. La preuve avec ce roman, qui est un coup de cœur.
Dès les premières lignes, le lecteur est plongé dans l'histoire grâce au point de vue d'Anna. Pourtant, une distance est mise grâce à l'utilisation d'une focalisation à la troisième personne. Anna a reçu une éducation qui lui a appris à haïr ses parents et pense qu'elle est de trop sur la Terre. La mise à distance permet au lecteur de comprendre l'endoctrinement reçu.
L'arrivée de Peter relance l'intrigue. Jusque là, le roman présentait les faits futurs sans les remettre en cause. Lorsque Peter explique à Anna la vérité, le lecteur comprend la situation réelle et le suspense commence réellement. Le roman gagne alors en dynamisme et l'action prime. Les scènes heurtent et saisissent, avec un grand effet de réel pour passionner le lecteur et pour lui montrer les dérives possibles de cet avenir.
Rythmé jusqu'à la dernière page, ce roman est grandement réussi et nous vous conseillons de lire ensuite la suite, La résistance.
Bilan : un coup de cœur pour ce roman d'anticipation rythmé et qui incite à réfléchir.

Mirabilia