[Messenger, 2004], traduit par Agnès Desarthe, L'école des loisirs, « Médium », 2005.

MessagerL'histoire : Matty a hâte de recevoir son nom. Pour lui, il sera Messager ! Avec Visionnaire, l'aveugle avec qui il vit, il vit tranquillement à Village. Mais les gens commencent à changer.

Notre avis : Après Le passeur et L'élue, ce roman est encore une fois une réussite !
Toujours sans précision spatio-temporelle (à quelques exceptions près qui relient le cadre présenté au nôtre – citations livresques, références historiques), cette histoire s'apparente à un conte merveilleux.
Dans un univers apparemment clos, des personnages évoluent. Si certains sont emblématiques des figures traditionnelles, d'autres comme les personnages premiers sont plus développés et le lecteur peut ainsi aisément s'identifier à Matty.
Aussi, grâce à des références plus ou moins explicites, le lecteur fidèle peut découvrir des liens et connaître enfin ce qui se serait passé après la fin annoncée des deux autres romans. Ce tissage est habilement mené et captive l'intérêt du lecteur.
Mais même pour le lecteur qui ne connaît pas les autres romans, Messager se lit avec grand plaisir : suspense, mystère à résoudre, personnages attachants... Tout est présent pour passionner et émouvoir jusqu'à la dernière ligne.
Bilan : une histoire, un style, un univers et une intertextualité bien menés.

Mirabilia