[Der Schrecksenmeister, 2007], traduit par François Mathieu, Panama, 2008.

Le_Ma_tre_des_ChrecquesL’histoire : Après La Cité des livres qui rêvent, Hildegunst de Taillemythes choisit de nous raconter l’histoire d’un mistigriffe, Echo, qui décide de donner sa vie lors de la Lune des Chrecques contre de bons repas en attendant ce grand jour. Très vite, Echo regrette son choix.

Notre avis : Narrateur absent, Hildegunst nous a manqué. Mais Echo est un mistigriffe fort attachant et il a retenu notre attention.
Walter Moers nous enchante de nouveau avec ce roman où les lenteurs et digressions se savourent. Quel art du suspense ! Avec presque rien, l’auteur capte notre intérêt et nous tient en haleine. Les nombreux récits internes sont passionnants et le monde créé toujours aussi novateur.
Bilan : Un roman original qui se savoure avec délicatesse.

Mirabilia