Conspiracy 365 : May, traduit par Ariane Bataille, Rageot, 2010.

Conspiration_365__maiL’histoire : Enfermé dans un asile sous le nom d’un autre, Cal ne voit pas comment il pourrait s’échapper.

Notre avis : La construction reste la même : le début de mois est long et assez calme et la fin s’achève sur un retournement où la vie de Cal est encore en danger. Pas d’inquiétude, le lecteur sait qu’il reste de nombreux tomes.
Malgré cette construction artificielle mise en place pour créer du suspense et inciter le lecteur à poursuivre la lecture du cycle et malgré les faits invraisemblables, nous restons toujours amateurs de « Conspiration 365 ».
Peut-être qu’une fois arrivé à ce tome, l’envie de savoir la fin est trop forte. Et dans cet épisode, quelques réponses sont apportées, de quoi relancer vraiment le désir de poursuivre.
Bilan : des réponses à certaines questions qui relancent l’intérêt.

Mirabilia