[Purses and Poison, 2009], traduit par Luc Rigoureau, Hachette Jeunesse, 2010.

9782012018372FSL’histoire : Haley se retrouve de nouveau mêlée à une histoire de meurtre alors qu’elle aimerait davantage penser à ses sacs à main.

Notre avis : Roman de Chick-lit, ce tome est la suite d’un autre, avec la même héroïne. Même si nous n’avons pas lu le précédent, cet épisode se comprend aisément. Ainsi, il s’agit d’une nouvelle histoire, rappelant simplement quelques scènes du passé.
L’héroïne, fidèle aux clichés du genre, voue une passion pour la mode.
Mêler le genre policier au genre chick-lit n’empêche nullement les réflexions niaises sur l’amour, les potins et la mode. Mais il est tout de même désagréable que l’héroïne atteigne un haut degré d’antipathie. En effet, de nombreuses remarques sont en réalité des critiques méchantes sur les personnes plus pauvres (ou moins riches, ou moins futiles, question de point de vue). L’humour devient alors énervant et les nombreuses scènes comiques et les jeux de mots ne parviennent pas à faire oublier ces quelques réflexions déplacées.
Bilan : un roman fidèle au genre et à sa couverture.

Mirabilia