Mijade, 2010.

Biture_expressL'histoire : Sarah se réveille dans un drôle d'état. Soif, mal de crâne et engourdissement des membres... la soirée laisse des traces. Mais que s'est-il passé, hier soir ? Et pourquoi sa sœur Gaby la regarde bizarrement ?

Notre avis : Se saouler en avalant de grandes quantités d'alcool très rapidement est une activité régulière de certains adolescents mais rares sont les romans qui l'évoquent. Florence Aubry a pris un pari risqué : celui de parler clairement d'une thématique, sans morale trop prononcée et avec un intérêt pour l'histoire permettant l'identification du jeune lecteur. Le pari est gagné : dans ce roman, le réalisme prime, le jeune peut aisément s'identifier aux personnages et la leçon, pourtant présente, n'apparaît pas comme une règle énoncée en boucle.
Les chapitres font en plus alterner les points de vue entre Sarah qui boit et Gaby qui nettoie le vomi de sa sœur et cette variation met en valeur l'absurdité de l'ivresse rapide.
Bilan : un roman d'une très grande justesse sur ces comportements adolescents.

Mirabilia