L’école des loisirs, « Médium », 2010.

9782211202893FSL’histoire : Adèle chute en patins à roulettes. Au réveil, elle a un don, celui d’entendre les pensées des gens.

Notre avis : Ce roman teinté de fantastique se déroule pourtant dans un univers grandement réaliste.
Dans cette histoire, nous retrouvons des problématiques souvent abordées en littérature pour la jeunesse : celles du secret de famille et du passé enfoui. Les souffrances des adultes sont aussi mises en avant et, finalement, le fantastique se fait un peu oublié. C’est dommage car l’originalité de l’intrigue disparaît ainsi derrière la construction très classique du roman.
Les personnages, bien caractérisés, dressent une jolie fresque mais nous regrettons que leur évolution ait été si attendue. En effet, nulle surprise ne vient égayer le récit et si le don permet de lancer l’enquête policière menée par l’héroïne, il ne sert ensuite plus à rien et apparaît même de moins en moins.
L’humour, bien présent au début, s’amenuise en même temps que la présence de ce don pour ne laisser que des réflexions sur la vie… Décevant. Pourtant, le style est agréable. Peut-être aurait-il fallu garder la fraîcheur du début et oublier un peu les souffrances adultes.
Bilan : une bonne idée mais une construction lassante.

Mirabilia