Sarbacane, « eXprim' », 2010.

Sarcelles_DakarL'histoire : Djiraël vit à Sarcelles, là où les mauvais coups et les combines font son quotidien. Heureusement, les flirts viennent rehausser le moral. Mais lorsqu'il doit aller au Sénégal, le jeune homme voit changer sa façon de penser.

Notre avis : Verlan, argot, langage déconstruit... Le style peut choquer mais l'effet de réel fonctionne. Et même si le roman se déroule en 1995, les faits ont peu changé aujourd'hui. De quoi réfléchir !
Derrière la langue attrayante pour les jeunes lecteurs se cache une réelle réflexion sur le sens de la vie et les situations actuelles. La langue est poétique, envoûtante et loin des présupposés que certains lecteurs réticents pourraient avoir.
Aussi, le personnage principal, sans caricature ni artifice, est assez banal, ce qui permet l'identification de chaque lecteur.
Bilan : un roman subtil, poétique et brillant qui touche son lectorat avec brio.

Mirabilia