31 octobre 2010

Amélie déménage, écrit par Éric Englebert

Illustré par Claude K. Dubois, Grasset Jeunesse, « Lampe de poche », « Les petits bobos de la vie », 2010. L'histoire : Le père d'Amélie a trouvé un nouveau travail. Amélie doit déménager. Elle ne verra donc plus Apolline tous les jours. Notre avis : Encore une fois, Éric Englebert sait peindre une situation du quotidien en retranscrivant toute l'émotion ressentie dans ces moments difficiles. Amélie émeut ainsi naturellement le lecteur. Et puis, l'auteur nous présente la suite, la guérison du chagrin. Sans mensonge ni faux espoir, il... [Lire la suite]
Posté par Titoudou à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 octobre 2010

La princesse qui n’aimait pas les princes, écrit par Alice Brière-Haquet

Illustré par Lionel Larchevêque, Actes Sud Junior, « Benjamin », 2010. L’histoire : La princesse est à marier ! Le roi fait donc venir des princes des alentours pour la séduire. Non, ils ne lui plaisent pas. Il appelle alors les princes des pays voisins. Non, ils ne lui plaisent pas non plus. Le roi cherche, cherche partout mais parviendra-t-il à trouver quelqu’un qui plaise à la princesse ? Notre avis : Ce conte est très réussi ! Détournant les stéréotypes et sachant manier l’art du coup de... [Lire la suite]
29 octobre 2010

Les Gardiens de Ga’Hoole, Livre 1, L’enlèvement, écrit par Kathryn Lasky

[Guardians of Ga’Hoole, 1, Capture, 2003], traduit par Cécile Moran, Pocket Jeunesse, 2007. L’histoire : Soren est une jeune chouette qui ne sait pas encore voler. Tombé loin du nid, il est emporté dans un étrange orphelinat. Notre avis : Ce roman, présentant des animaux comme personnages principaux, ressemble à de nombreux romans pour la jeunesse avec une construction classique et des thèmes souvent abordés (lutte contre le mal, société manipulée, passage à l’âge adulte, etc.). Même si l’histoire est connue, elle se... [Lire la suite]
28 octobre 2010

Conspiration 365, Septembre, écrit par Gabrielle Lord

[Conspiracy 365 : September], traduit par Ariane Bataille, Rageot, 2010. L'histoire : Cal a retrouvé sa sœur mais l'énigme n'est plus entre ses mains. Notre avis : Ce tome est encore une fois plein de rebondissements et de nouveaux indices sont révélés. Le puzzle commence à s'assembler mais des pièces restent toujours manquantes. Évidemment, quelques événements sont encore une fois peu vraisemblables mais qu'importe ! Ce nouveau tome se lit toujours avec plaisir et puis, arrivé au mois de septembre, la tentation de connaître... [Lire la suite]
Posté par Titoudou à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 octobre 2010

Daddy est mort… retour à Sarcelles, écrit par Insa Sané

Sarbacane, « eXprim’ », 2010. L’histoire : Daddy s’est fait exploser le crâne et incinérer à l’ancienne. Son meurtre signe le début des vengeances. Notre avis : Quatrième volet de la comédie urbaine d’Insa Sané, ce roman réunit les précédents. Ainsi, les clins d’œil sont nombreux, y compris à d’autres romans de la collection « eXprim’ ». Mais pourquoi baliser le texte avec des notes de bas de page ? Après tout, il est bien plus flatteur de repérer les indices et de créer des associations sans... [Lire la suite]
Posté par Titoudou à 07:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
26 octobre 2010

Comment (bien) rater ses vacances, écrit par Anne Percin

Rouergue, « doAdo », 2010. L'histoire : Maxime décide de passer ses vacances chez sa grand-mère et rien ne s'y passe comme prévu. Notre avis : Ce roman est formidable ! Rarement nous avons eu ce plaisir de lecture permanent. En effet, chaque phrase fait son effet et s'unit aux autres pour former un tout cohérent et envoûtant. L'humour, omniprésent dans le texte, est fin et bien utilisé. Ainsi, les blagues de Maxime font vraiment rire ! Quel talent a l'auteur pour créer des situations comiques et des jeux de mots ! Nous la félicitons... [Lire la suite]
Posté par Titoudou à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 octobre 2010

Momo, petit prince des Bleuets, écrit par Yaël Hassan

Syros, « Tempo », 2006. L'histoire : Momo vit dans une cité et trouve le moyen de s'en échapper par la lecture. Il rencontre aussi un vieux monsieur qui l'aide à découvrir la vie. Notre avis : Plein de bons sentiments, ce roman est plein de morales et de convenances. Nous y trouvons une gentille bibliothécaire, un gentil instituteur à la retraire, un bon petit garçon des cités et plein de bonnes leçons comme : les livres sont bons, les vieilles personnes sont gentilles, il faut encourager les enfants à travailler, il ne faut pas avoir... [Lire la suite]
Posté par Titoudou à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 octobre 2010

A-Apocalypse, Bande-son pour fin du monde, écrit par Scott Westerfeld

[The Last Days, 2007], traduit par Guillaume Fournier, Milan, « Macadam », 2008. L'histoire : Moz sauve une guitare et rencontre Pearl. Pendant qu'ils fondent un groupe de musique, les rats grouillent dans les rues. Notre avis : Suite de V-Virus, ce roman pourrait déstabiliser les lecteur n'ayant pas lu le premier tome. En effet, le début de cet épisode regorge d'indices, difficiles à décrypter pour les nouveaux lecteurs. Pour les autres, le plaisir de reconnaissance et de compréhension est certain mais l'attente est longue.... [Lire la suite]
23 octobre 2010

Une semaine chez ma mère, écrit par Gladys Marciano

Le Rouergue, « Dacodac », 2010. L’histoire : Pour Bianca, cette semaine est celle passée chez sa mère. C’est ainsi la garde alternée : un transfert permanent de valises. Entre sa sœur qui l’agace et la touche, son frère qui pique des crises, les SMS avec ses copines et le beau Gabriel qui la fait craquer, la semaine est bien remplie. Notre avis : Ce court roman décrit à la perfection la semaine de l’héroïne. Devant ce portrait si réaliste d’une jeune adolescente, le lecteur s’identifie naturellement... [Lire la suite]
Posté par Titoudou à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 octobre 2010

Ce que j'aime c'est, écrit par Marta Thomas

Sarbacane, 2010. L'histoire : Rendre visite à une vieille dame ou un handicapé, c'est gentil. Mais comment réagir si l'homme sur son fauteuil devient un « dépuceleur du genou » ? Notre avis : Une main sur un genou peut perturber. Ce n'est ni un viol ni une attaque, c'est un geste d'affection, peut-on conclure. Mais où est la limite ? Le geste, l'idée, ne peuvent-ils perturber ? La narratrice s'interroge et entraîne le lecteur dans l'enchaînement de ses pensées. Subtiles, les phrases interpellent et incitent à réfléchir. Le style,... [Lire la suite]
Posté par Titoudou à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,