[Midnighters, 3, Blue Noon, 2005], traduit par Guillaume Fournier, Pocket Jeunesse, 2009.

MidnightersL'histoire : Les limites de minuit changent et les darklings risquent d'envahir le monde.

Notre avis : Suite du tome 2, ce dernier tome clôt l'histoire des Midnighters. L'intrigue reprend à peu près là où elle s'était arrêtée et les événements sont plus rythmés dès le début de l'histoire.
Pourtant, même si l'intrigue se complexifie et que tout se déroule en peu de temps, les lenteurs restent encore présentes. Il faut dire qu'il faut du temps à l'auteur pour expliquer le plus rationnellement possibles ces événements impossibles. Ainsi, les explications mathématiques sont nombreuses et, même si le lecteur ne prend pas le temps de tout analyser, tout se tient parfaitement.
L'histoire a donc été longuement pensée pour avoir sa cohérence.
Au final, le dénouement se devine presque entièrement mais réserve quelques surprises.
Bilan : une série qui met les mathématiques au service du fantastique pour une histoire originale qui tient en haleine malgré la lenteur de quelques scènes.

Mirabilia