[Chenxi and the foreigner, 2008], traduit par Marie Cambolieu, Mijade, 2010.

9782874230554FSL’histoire : Anna passe ses vacances 1989 à Shanghai, pour suivre des cours de peinture chinoise. Chenxi a été choisi pour être son interprète et son guide dans ce pays inconnu.gros_logo_Coup_de_coeurTrès vite, la jeune fille est attirée par ce garçon, qui reste si mystérieux.

Notre avis : Voici un roman comme nous en lisons peu en littérature pour la jeunesse.
Chenxi et l’étrangère regroupe de nombreuses qualités que nous allons tenter d’exposer aux mieux.
D’abord, la romance. L’histoire entre Anna et Chenxi est passionnante et les sentiments sont toujours décrits avec une grande justesse. Nous suivons les pensées d’Anna en nous identifiant à elle et le récit est toujours vraisemblable, même si le dénouement est très rapide.
Ensuite, la dimension historique et politique. Quelle belle manière de découvrir la Shanghai de 1989 ! Les faits sont clairement exposés, l’ambiance est palpable et les personnages hautement réalistes. De quoi découvrir l’Histoire sans mensonge ni contrefaçon.
Enfin, le style. Envoûtants et saisissants, les mots donnent sans cesse envie de savoir la suite tout en donnant envie de partir visiter cette ville, pourtant si changée aujourd’hui.
Bilan : un coup de cœur pour ce roman passionnant.

Mirabilia