[The Trestle of Pope Lick Creek, 2002], traduit par Dominique Hollier, Éditions Théâtrales, « Jeunesse », 2010.

Au_pont_de_Pope_LickL'histoire : Dalton est en prison. Il l'a tuée. Le passé le suit.

Notre avis : Cette pièce de théâtre fait alterner les temporalités : passé et présent se complètent et se répondent, et font avancer l'intrigue et la réflexion du personnage principal.
Le début et la fin, particulièrement saisissants, font un peu oublier les longueurs du milieu mais nous percevons mal ce que cette pièce donnerait, une fois mise en scène. La lecture est parfois difficile, les didascalies étant tantôt trop précises, tantôt inutiles.
Bilan : une pièce qui manque d'équilibre.

Mirabilia