Oskar Jeunesse, « Junior », 2010.

Sans_titreLa_grotteL'histoire : Marine grandit et a du mal à s'intégrer aux jeunes de son âge. Et puis cette histoire d'appel téléphonique anonyme à un professeur la perturbe.

Notre avis : Dès le début, le ton est posé. La narratrice expose ses pensées avec poésie et tente de les analyser. Très vite, l'écriture de l'adulte se fait alors sentir. Et puis, d'un coup, l'intérêt change : la focalisation est centrée sur le professeur de français. Ce revirement casse alors le peu d'effet réaliste qu'il restait et nous sentons grandement la construction artificielle.
Pourtant, l'écriture reste sans cesse poétique et maîtrisée. Il est alors dommage de ne pas avoir trouvé une histoire intéressante et originale pour la mettre en valeur.
Bilan : une écriture poétique mais une histoire et une construction qui manquent d'intérêt.

Mirabilia