Bayard Jeunesse, « MilléZime », 2003.

Les_Larmes_de_l_AssassinL'histoire : L'assassin arrive chez la famille Poloverdo et, scouic, il tue l'homme et la femme. L'enfant, il ne peut pas. Commence alors une étrange relation entre eux deux.

Notre avis : Cette histoire, très atypique, capte dès les premières lignes l'attention du lecteur.
La relation entre les deux personnages se construit doucement, au fil des pages et du temps.
Les rencontres, les événements, les obstacles sont autant d'épreuves qu'ils partagent et renforcent leur union. L'écriture, maitrisée, parvient à rendre très réalistes ces êtres de papier et la construction, bien rythmée alors que la lenteur envahit la vie des personnages, captive.
Bilan : un roman émouvant qui captive.

Mirabilia