Actes Sud, « Junior », 2011.

ReplayL'histoire : Benji appartenait à un groupe et leur musique était plutôt bonne. Mais ça, c'était avant. Même si un célèbre critique rock vient dans son lycée, c'est trop tard.

Notre avis : Ce roman, à la temporalité déconstruite, captive dès les premières pages. Parce que le lecteur ne sait ni ce qui s'est passé, ni ce qui va se produire, l'histoire intrigue.
Le personnage principal, adolescent assez banal aux émotions torturées, se révèle rapidement et sa sensibilité touche facilement.
Même si le dénouement et la construction mise à plat sont assez banals et attendus, l'histoire se tient bien et incite à croire en ses rêves.
Bilan : un roman d'une grande justesse sur l'adolescence et les désirs de rock.

Mirabilia