Actes Sud Junior, « D'une seule voix », 2011.

Arr_te_de_mourirL'histoire : La mère de Sam commence à coller des post-it, à se comporter bizarrement, à partir, doucement.

Notre avis : écrire sur Alzheimer n'est jamais facile.
Avec une très grande justesse, Irène Cohen-Janca a su trouver les mots pour retranscrire les émotions que peut ressentir un adolescent de dix-sept qui voit sa mère s'enfuir petit à petit dans la maladie.
Émouvant, saisissant et bouleversant, ce roman est une grande réussite.
Bilan : un roman d'une intense justesse sur la maladie d'Alzheimer.

Mirabilia