[Infinite Days, 2010], traduit par Valérie Le Plouhinec, Albin Michel Jeunesse, « Wiz », 2011.

humaineL'histoire : Lenah est devenue humaine. Sa vie de vampire derrière elle, la jeune fille peut enfin découvrir ce que cela fait de respirer, de toucher, d'aimer.

Notre avis : Ce roman de bit-lit prend à contre-courant les autres romans du genre et le résultat est assez satisfaisant. Même si, du coup, la chick-lit domine et que l'intrigue première ressemble à celle de nombreux romans pour adolescentes, l'originalité apparaît lorsque les spécificités humaines sont exposées. Aussi, le saut temporaire de Lenah permet à quelques scènes de devenir comiques et de relancer l'intérêt. L'histoire se lit alors avec facilité.
Puis, la deuxième partie, beaucoup plus courte, rejoint le genre habituel de la bit-lit et les clichés ressurgissent. Malgré ce dénouement bâclé, il est certain que les amatrices du genre apprécieront.
Bilan : de la bit-lit.

Mirabilia