Éditions Thierry Magnier, 2011.

Rien_qu_un_jour_de_plus_dans_la_vie_d_un_pauvre_fouL'histoire : Elise disparaît un beau jour du mois de juillet. Dix ans après, c'est au tour de Laura de disparaître soudainement. Et tout le monde cherche à accuser Linlin, ce jeune de dix-sept ans qui est déficient mental.

Notre avis : Ce roman, plein de suspense, est construit comme un roman policier. Les indices s'accumulent et le lecteur attentif devinera sans peine le dénouement.
Le style, simple et efficace, tient en haleine et l'histoire incite à réfléchir sur les préjugés et les personnalités complexes de certains proches.
Un gros bémol tout de même : le choix du design de la couverture.
Bilan : un roman bien construit qui tient en haleine.

Mirabilia