[The Emerald Atlas, 2011], traduit par Natalie Zimmermann, Milan, 2011.

L'Atlas d'émeraudeL'histoire : Les parents doivent soudainement partir et laisser leurs trois enfants, pour les protéger. Dix ans plus tard, les enfants ignorent tout de la magie lorsqu'ils se retrouvent dans un étrange orphelinat et découvrent un livre qui leur permet de voyager dans le temps.

Notre avis : Ce roman fantastique reprend tous les codes connus du genre : un livre, des méchants, des voyages dans l'espace-temps, des nains, un vieux sage, des parents à retrouver... Bref, l'auteur joue avec les clichés et offre un roman qui, grâce à un suspense prenant, plaira aux amateurs du genre. Pour ceux qui souhaitent de l'originalité, mieux vaut donc choisir un autre titre, d'autant que les longueurs sont très nombreuses et les surprises inexistantes.
Bilan : un roman plein de clichés.

Mirabilia