[O Casamento da minha mãe, 2005], traduit par Dominique Nédellec, La Joie de lire, 2011.

Le_mariage_de_ma_m_reL'histoire : Vera assiste au mariage de sa mère et elle espère que, pour une fois, elle ne sera pas détestée.

Notre avis : Une mère qui se moque totalement de sa fille dans un livre pour la jeunesse, c'est possible ? Eh bien oui, heureusement. Ici, les tabous sont oubliés et l'auteur choisit d'évoquer une réalité souvent tue et atténuée par des excuses.
Dans cette histoire, la mère de Vera est horrible, point. Vera, touchante, est aussi drôle et brillante : il est alors très facile de s'attacher à ce personnage.
Pour capter l'attention du lecteur, l'auteur joue aussi avec la temporalité, construisant son récit comme un puzzle.
Vera, grosse, boutonneuse et avec des cheveux informes, nous, nous l'avons aimée.
Bilan : un roman bien écrit et qui incite à réfléchir.

Mirabilia