Couleurs de Julien Neel et Jean-Luc Deglin, Gallimard, 2011.

Le_Viandier_de_PolpetteL'histoire : Le père du comte Fausto vient rendre visite à son fils après de nombreusescoup_de_coeur années. Fausto panique un peu. Heureusement, tous les habitants du Coq Vert sont à ses côtés.

Notre avis : Cette bande dessinée est très originale !
L'histoire capte l'attention dès les premières pages grâce à une mise en page novatrice et astucieuse. En effet, les vignettes sont plus grandes et les planches en comportent ainsi moins. Les dialogues se suivent avec harmonie et le lecteur a l'impression de voir les scènes d'un film se dérouler sous ses yeux.Le_Viandier_de_Polpette_planche
Entre les séquences, quelques recettes viennent égayer la lecture, garantissant ainsi un rebondissement du dynamisme.
En plus, les personnages sont extrêmement bien caractérisés, drôles et attachants.
Du début à la fin, c'est donc un sans faute pour ce premier tome.
Bilan : un coup de cœur pour ce récit divertissant, drôle et surprenant.

Mirabilia