Illustré par Sandrine Kao, Grasset Jeunesse, « Lampe de poche », 2011.

Des_cr_pes___l_eauL’histoire : Solène et sa mère ont quelques difficultés d’argent.

Notre avis : Ce court roman pourrait sembler très moralisateur mais, grâce à la poésie des illustrations et à la construction du roman, la finesse apparaît et l’ensemble invite à réfléchir. En effet, les courts chapitres permettent de varier les thèmes et de ne pas rester trop ciblé sur le sujet principal. Aussi, les personnages sont bien  décrits, réalistes et attachants.
Bilan : les deux Sandrine nous offrent un roman réussi.

Mirabilia