[The Mourning star, 2006], traduit par Gabriel Colsim, çà et là, 2008.

Etoile du chagrinL'histoire : Ça a été la fin du monde. Maintenant survivent ceux qui le peuvent.

Notre avis : Cette bande dessinée de format carré séduit dès les premières pages.
Entre les planches sur fond noir et celles sur fond blanc se trament plusieurs récits qui se suivent et se croisent. Drôles, les histoires amusent facilement et captent bien l’attention grâce aux nombreux rebondissements inattendus qui surprennent à chaque page.
Et comme de nombreuses questions restent en suspens, l’envie de lire le tome 2 est bien présente.
Bilan : une bande dessinée apocalyptique bien divertissante.

Mirabilia