22 janvier 2011

Anton, écrit par Elisabeth Zöller

[Anton oder Die Zeit des unwerter Lebeus, 2004], traduit par Corinne Gepner, Bayard Jeunesse, « MilléZime », 2010. L’histoire : Anton bégaie légèrement et écrit de la main gauche. Et durant l’Allemagne nazie, il est alors considéré comme un être inférieur, devant être éliminé. Notre avis : Lorsque la Seconde Guerre mondiale est narrée dans les romans destinés à la jeunesse, l’extermination des Juifs est souvent mise en avant. Et, souvent, celle des handicapés n’est pas mentionnée. Il est donc intéressant de... [Lire la suite]