Nous avons testé cette recette car elle est très connue. D'habitude, nous sommes déçus par les cakes au chocolat car ils sont souvent fades et possèdent un effet "scrounch" peu satisfaisant. Cette recette est différente car, en effet, le coeur du cake est coulant. Donc, ça, nous aimons. Nos avis ont été partagés : certains appréciaient le cake dans son ensemble, d'autres se seraient bien contentés du coeur coulant en laissant les bords qui sont un peu plus... cakes. Mais dans l'ensemble, nous étions satisfaits.

La recette :
2 oeufs
1 yaourt (je suppose que dans la recette d'origine il s'agit d'un yaourt nature, nous, nous avons pris ce qu'il y avait dans le frigo : 1 yaourt légèrement aromatisé à la vanille, à 0% - car nous n'avions que ça, nous insistons : sans quoi nous en aurions pris un bien riche et bien lourd)
150 g de farine
170 g de sucre
1/3 de sachet de levure (là, nous avons hésité : 1/3 semble peu. Mais en fait c'est parfait. Donc pas d'hésitation, il gonflera)
10 cL d'huile de tournesol
200 g de chocolat noir (fort c'est mieux)

Travaillez au fouet les oeufs entiers avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Ajoutez le yaourt, puis la farine et la levure.
Ajoutez petit à petit l'huile.
Le mélange doit être tout lisse, tout beau.
Faîtes fondre le chocolat et incorporez-le. Mélangez bien.
Versez dans un moule à cake (beurré/fariné ou sulfurisé enfin comme vous avez l'habitude)
Laissez cuire 35 min à 180°C.

A la sortie du four, il semble qu'il n'est pas cuit : c'est normal... Il a un coeur fondant ! Donc, pour une fois, la lame ne doit pas ressortir sèche. D'ailleurs, ça ne sert à rien de la planter.
Toutefois, nous précisons que comme le cake est tout fondant, il est difficilement démoulable. Mais c'est faisable avec beaucoup de délicatesse et de patience. Nous n'avons pas résisté pour le démouler tout de suite mais nous pensons qu'avec quelques minutes de refroidissement cela aurait été plus simple.
Sur ce, bon appétit.

Les Titoudoux.