Sarbacane, « eXprim' », 2010.

Comment_j_ai_rat__ma_vie_de_super_h_rosL'histoire : Collants, maquillage, cape : tout est là pour que Morgan soit un super-héros. Mais cela ne suffit visiblement pas.

Notre avis : Dès le titre, le lecteur est intrigué. La couverture, illustrée par F. Lavabre et X. Vaidis est très séduisante et le suspense est ainsi présent avant même l'ouverture du livre.
Le lecteur découvre ensuite un personnage banal : un adolescent qui sèche les cours, est en manque de son père et a quelques problèmes relationnels avec sa mère. Jusque là, le pari est tenu, l'intrigue séduit toujours. Mais la suite est décevante.
Le style est tant retravaillé que l'artifice se sent et les mots et les tournures en deviennent indigestes. L'histoire avance doucement, trop sans doute, et l'ennui s'installe. C'est dommage car l'idée était prometteuse.
Bilan : une idée alléchante mais une construction lente et lassante.

Mirabilia