La Joie de Lire, « Encrage », 2011.

D_lit_de_fuiteL'histoire : Le père de Sébastien est pressé : il veut arriver chez lui avant l'arrigros_logo_Coup_de_coeurvée du plombier. Il roule vite, commet des infractions, échappe aux contrôles, roule encore plus vite... et percute une femme. Et ne s'arrête pas. Et Sébastien n'en revient pas. Et Loïc, le fils de la femme renversé, se rend chaque jour à l'hôpital. Et Sébastien culpabilise.

Notre avis : Ce roman est comme un coup de poing. Tout va vite, très vite, jusqu'à l'accident, qui semble être une bulle hors du temps. Le monde s'arrête, puis, reprend doucement son cours mais le déroulement en est haché et ralenti. Toutes ces impressions, Christophe Léon parvient à les retranscrire par le style. Rapides ou lentes, les phrases suivent le rythme et s'accordent ainsi parfaitement à l'histoire.
Les deux points de vue, Sébastien et Loïc, se complètent, se relaient, se superposent et le jeu des alternances rend l'intérêt croissant et le dynamisme permanent. Un seul regret : que le roman s'arrête.
Bilan : un coup de cœur pour cette écriture maîtrisée.

Mirabilia